L’UE somme le Luxembourg de récupérer 250 millions d’euros auprès d’Amazon

« Grâce aux avantages fiscaux illégaux accordés par le Luxembourg à Amazon, près de trois quarts des bénéfices d’Amazon n’étaient pas imposés. En d’autres termes, Amazon a pu payer quatre fois moins d’impôts que d’autres sociétés locales soumises aux mêmes règles fiscales nationales », a déclaré la Commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager.

C’est la position qui a toujours été défendue par Raphaël et ses avocats. Seuls jusque là !

Publicités