Le journaliste de Luxleaks porte plainte contre PwC !

Edouard Perrin, accusé puis acquitté deux fois lors du procès Luxleaks, poursuit le cabinet d’audit luxembourgeois PwC en justice. Il assigne en référé la firme de Gasperich devant le tribunal de grande instance de Metz «aux fins de rétractation d’une ordonnance rendue sur requête».

Les faits reprochés remontent à novembre 2014 quelques semaines après les révélations Luxleaks. Les métadonnées de certains documents avaient permis à la firme de remonter jusqu’à l’un de ses responsables administratifs Raphaël Halet.

La société PwC avait demandé par voie de requête en date du 26 novembre 2014 à la présidente du tribunal de grande instance de Metz d’ordonner «des mesures d’instruction à l’encontre de son salarié résidant en France (…) contre lequel elle nourrissait des soupçons, en désignant un huissier chargé de se rendre à son domicile et d’établir la liste des documents relatifs à l’activité de l’entreprise qu’il détenait», lit-on dans l’assignation dont le «Luxemburger Wort» s’est procuré copie.

Un reportage d’Envoyé Spécial, visible sur http://www.luxleaks.fr, diffusé en octobre 2016 revient notamment sur la perquisition organisée au domicile de Raphaël Halet. Le vendredi 28 novembre 2014, deux gendarmes se rendent au domicile de Raphaël Halet, hospitalisé ce jour. «Avec eux un représentant de la société PricewaterHouseCoopers (en réalité trois), mais aussi un huissier, un serrurier et un expert informatique», expliquent les journalistes. «A l’exception des gendarmes, tous sont payés par ‘Price’», entend-on encore (à partir de la 28ème minute).

https://www.wort.lu/fr/economie/justice-le-journaliste-de-luxleaks-porte-plainte-contre-pwc-5a16bb8ac1097cee25b77b9f

Publicités