Pour le procureur, le secret des sources a été violé!

Pour le procureur de Metz, le secret des sources des journalistes a été violé dans l’affaire LuxLeaks !

Il fonde ses arguments sur l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’Homme et sur la loi française sur la presse. Le procureur conclut à la rétractation de l’ordonnance, «en ce qu’elle a violé sans motif légitime la règle du secret des sources des journalistes». Cela entraîne «la nullité des constatations réalisées», écrit le magistrat, dont les conclusions rejoignent celles des défenseurs d’Édouard Perrin et de Raphaël Halet, le lanceur d’alerte qui s’est joint à la procédure du journaliste.

A lire ici: http://www.lequotidien.lu/a-la-une/pour-le-procureur-de-metz-le-secret-des-sources-des-journalistes-a-ete-viole-dans-laffaire-luxleaks/

Publicités