La perception de la fraude fiscale

Pour Rita de la Feria, professeur en droit fiscal à l’Université de Leeds, les Panama Papers ont aussi et surtout changé quelque chose de bien plus profond : la perception de la fraude fiscale par l’opinion publique et ce bien au-delà des frontières.

« Avant, il y avait une sorte de tolérance publique, une vision très ‘tant mieux pour vous’ envers ceux qui évitaient de payer leur part d’impôts », explique-t-elle dans le communiqué de l’ICIJ.

« Les Panama Papers ont aidé à faire évoluer cette perception vers une nouvelle vision : ‘vous nous volez des services publics’. Si le grand public n’avait pas toujours pleinement conscience de cette réalité auparavant, c’est certainement le cas maintenant. »

http://www.franceinter.fr/justi…france

Publicités