Le gouvernement minimise-t-il la fraude fiscale ?

Le gouvernement minimise-t-il la fraude fiscale ?

Tribune par Vincent Drezet, ancien secrétaire général de Solidaires Finances Publiques Eva Joly, magistrate, députée européenne Gabriel Zucman, économiste, professeur à l’université de Berkeley et Lison Rehbinder, coordinatrice de la Plate-forme «paradis fiscaux et judiciaires»

Choquée par la succession d’affaires révélant l’ampleur et la complexité de l’évasion et de la fraude fiscales, l’opinion attend plus que jamais que l’on combatte mieux ce que l’on peut qualifier de fléau. Depuis quelques mois toutefois, des voix s’élèvent insidieusement pour contester les estimations de l’évasion et de la fraude fiscales.

Exprimant lui-même ses doutes, le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, avait proposé la création d‘un «observatoire de la fraude fiscale» censé produire une estimation impartiale de la fraude fiscale. Mais Emmanuel Macron a annoncé que ce travail serait finalement dévolu à la Cour des comptes.

Suite: https://www.liberation.fr/debats/2019/05/03/le-gouvernement-minimise-t-il-la-fraude-fiscale_1724556?fbclid=IwAR3uQOtW_0kZTTfIdwnsQfYuhRs58JS2u2cx1POxMF91mMXm3l0hbQ3zORg