Saignant

www.lepoint.fr/politique/monique-pincon-charlot-une-marxiste-chez-les-grands-patrons-29-08-2019-2332483_20.php

À la fin de l’heure impartie au débat, c’est Monique Pinçon-Charlot qui a le dernier mot : « Les inégalités se concentrent aujourd’hui autour de la question du dérèglement climatique. Ce sont les capitalistes qui en sont responsables, c’est la fin de notre planète. »

À un spectateur qui l’interrogeait sur les solutions qu’elle envisageait pour lutter contrer les inégalités, Pinçon-Charlot déroule son programme : « Je propose tout simplement la fin du système capitaliste et de la propriété privée. » Il est très probable que ce soit la première fois que ces mots aient été prononcés dans un raout du Medef. 

Publicités