Plus de 68 000 entreprises au Luxembourg n’ont pas indiqué qui étaient leurs… bénéficiaires effectifs.

Date limite retardée car les entreprises quittent la liste pour faire la lumière sur les propriétaires vacants

Le Luxembourg a repoussé la date limite à laquelle les entreprises doivent indiquer qui sont leurs véritables propriétaires, après que 53% d’entre elles aient totalement omis de fournir les informations censées éclairer davantage les enchevêtrements de sociétés opaques.

La date limite initiale pour fournir des détails sur la prétendue propriété véritable des entreprises a été fixée au 31 août dans les deux jours. Les entreprises ont maintenant jusqu’au 30 novembre pour fournir les informations nécessaires. Les sanctions pour non-respect peuvent atteindre 1,25 million d’euros.

Publicités