Quand on veut…

www.lequotidien.lu/economie/france-les-fraudeurs-fiscaux-nauront-jamais-autant-paye/

“L’année 2019 sera l’année où le fisc français aura le plus fait payer les fraudeurs fiscaux”, a annoncé le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin.

Double effet Kiss Cool

www.lequotidien.lu/economie/france-il-est-possible-detre-condamne-deux-fois-pour-la-meme-fraude-fiscale/

En France, il est parfaitement possible d’être condamné deux fois, fiscalement et pénalement, pour la même fraude fiscale, a réaffirmé la Cour de cassation.

Explosif lanceur d’alerte

www.lepoint.fr/monde/destitution-de-donald-trump-le-rapport-explosif-du-lanceur-d-alerte-27-09-2019-2338110_24.php

Explosif.

“La conversation a perturbé un mystérieux lanceur d’alerte, membre des services de renseignements qui, début août, a transmis ses inquiétudes à sa hiérarchie. Le président « a utilisé les capacités de sa fonction pour solliciter l’ingérence d’un pays étranger dans l’élection de 2020 », dénonce-t-il dans ce document, rendu public après un bras de fer entre le Congrès et l’exécutif. Les avocats de la Maison-Blanche sont ensuite « intervenus pour verrouiller toutes les archives liées à l’appel téléphonique », notamment en ordonnant de les conserver dans un « système électronique distinct » de celui utilisé habituellement, ajoute-t-il. Pour lui, cela prouve que l’entourage du président « comprenait la gravité de ce qui s’était passé ».”

L’Oréal et les 320 millions

Où sont les enquêtes des médias ? Ah oui c’est l’un des principaux annonceurs publicitaires français…😉

“L’Oréal a affirmé vouloir résoudre ainsi un « différend », lié au paiement de l’impôt sur les sociétés de 3 de ses filiales pour la période 2014 à 2018.”

https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/09/20/l-oreal-va-verser-320-millions-d-euros-au-fisc-francais_6012488_3234.html

Irène Frachon et le Mediator

www.lepoint.fr/sante/mediator-ce-poison-a-permis-a-servier-de-gagner-1-milliard-d-euros-22-09-2019-2337055_40.php

C’est un procès hors norme qui débute, lundi 23 septembre, à Paris : celui des laboratoires pharmaceutiques, Servier en tête, et des professionnels de santé qui ont permis la commercialisation d’un produit suspecté de provoquer de très graves maladies cardiaques et pulmonaires.

Compte tenu du nombre de victimes et de la complexité de l’affaire, six mois de débats sont prévus. À la veille de la première audience, Irène Frachon, pneumologue au centre hospitalier de Brest qui a lancé l’alerte sur le Mediator, livre ses quatre vérités.

PwC accusé d’avoir fourni des détails… confidentiels

PwC accusé d’avoir fourni des détails… confidentiels sur un client.

Ironie: ils accusaient les lanceurs d’alerte d’avoir fait… la même chose.

Watchstone affirme que le cabinet comptable a pris part à des «réunions secrètes» avec un conseiller lors de la négociation d’un accord. Le géant comptable PwC a été accusé d’avoir fourni à Slater & Gordon des informations confidentielles sur son ancien client, Quindell, lors de l’acquisition malheureuse de l’entreprise par le cabinet d’avocats en 2015.

Watchstone, le groupe de technologie et d’assurances anciennement Quindell, a formulé une plainte en contre-partie de 63 millions de livres sterling (70 millions d’euros) contre Slater & Gordon pour « incitation à la rupture du contrat » et « conspiration par des moyens illicites ».

https://luxtimes.lu/world/38314-pwc-accused-of-providing-confidential-details-about-client

Plus de 68 000 entreprises au Luxembourg n’ont pas indiqué qui étaient leurs… bénéficiaires effectifs.

Date limite retardée car les entreprises quittent la liste pour faire la lumière sur les propriétaires vacants

Le Luxembourg a repoussé la date limite à laquelle les entreprises doivent indiquer qui sont leurs véritables propriétaires, après que 53% d’entre elles aient totalement omis de fournir les informations censées éclairer davantage les enchevêtrements de sociétés opaques.

La date limite initiale pour fournir des détails sur la prétendue propriété véritable des entreprises a été fixée au 31 août dans les deux jours. Les entreprises ont maintenant jusqu’au 30 novembre pour fournir les informations nécessaires. Les sanctions pour non-respect peuvent atteindre 1,25 million d’euros.

Un ancien partenaire de KPMG condamné à un an et un jour de prison pour stratagème frauduleux aux USA

Un ancien partenaire de KPMG condamné à un an et un jour de prison pour stratagème frauduleux aux États-Unis

La société a accepté de payer 50 millions de dollars pour régler les allégations de la Securities and Exchange Commission.

Un ancien associé de KPMG LLP a été condamné à un an et une journée de prison dans la prison fédérale pour avoir recueilli des informations confidentielles de la part du régulateur américain des comptes afin d’améliorer les résultats de son inspection annuelle.

David Middendorf, ancien directeur général national de KPMG pour la qualité de l’audit et la pratique professionnelle, et Jeffrey Wada, ancien responsable des inspections au Public Company Oversight Board, ont été reconnus coupables de plusieurs chefs d’escroquerie en mars.

https://luxtimes.lu/economics/38428-ex-kpmg-partner-gets-a-year-and-a-day-in-prison-over-fraud-scheme-in-us

Trump et le lanceur d’alerte

www.lemonde.fr/international/article/2019/09/20/l-administration-trump-reduit-au-silence-un-lanceur-d-alerte_6012346_3210.html

Un lanceur d’alerte bâillonné, une Chambre des représentants entravée, un président exaspéré : l’affaire qui agite discrètement Washington depuis le milieu du mois de septembre relève en apparence du rocambolesque. Officiellement, personne n’est en effet en mesure de révéler l’origine du litige qui oppose l’administration de Donald Trump à des membres de la communauté du renseignement et aux adversaires démocrates du président des Etats-Unis.