Ca marche ! 💪🏻

Voilà pourquoi il faut signer les pétitions (https://is.gd/859f2D par ex 😁), partager les posts dans les blogs et groupes facebook, Twitter, instagram, etc., publier les articles (www.luxleaks.fr), monter des initiatives locales, etc etc.: pour maintenir la pression !!

Ca marche ! 💪🏻

« Dans la foulée des scandales des LuxLeaks, Panama Papers et Monsanto papers, l’opinion publique a massivement soutenu l’idée d’une protection adéquate pour les lanceurs d’alerte, en Europe, aujourd’hui lacunaire.

Un soutien populaire qui a rendu impossible le boycott du rapport d’initiative de la députée radicale de gauche Virginie Rozière visant à renforcer la protection des lanceurs d’alerte. »

L’article est ici: http://www.euractiv.fr/section/justice-affaires-interieures/news/une-large-majorite-deurodeputes-veut-proteger-les-lanceurs-dalerte/

L’interview de Virginie Roziere,  Eurodéputée française qui a défendu et présenté le rapport.

DM5h9CcXUAETWZm.jpg

Publicités

Hypocrisie au Parlement Européen

Un texte de Ricardo Gutierrez, (Fédération européenne des Journalistes):

Attention! Démonstration potentielle d’hypocrisie de haut vol, ce mardi, à la séance plénière du Parlement européen, à Strasbourg.

À midi, l’ensemble des eurodéputés, la mine grave, observeront une minute de silence en hommage à la journaliste d’investigation assassinée #DaphneCaruanaGalizia.

Bravo!

Cela n’empêchera vraisemblablement pas une bonne part de ces élus, notamment au sein du groupe populaire (PPE) et du groupe libéral (ALDE), quelques heures plus tard, de refuser une pleine protection aux lanceurs d’alerte!

Sous la pression des milieux d’affaires, le PPE refuserait d’accorder la protection légale attendue aux lanceurs d’alerte qui s’adressent directement à la presse, sans recourir d’abord aux voies internes de dénonciation des scandales.Qu’on ne s’y trompe pas: le modèle défendu par le PPE et l’organisation patronale Business Europe n’a qu’un objectif: dissuader les lanceurs d’alerte de parler, en les exposant aux représailles de leurs employeurs.

Il serait proprement scandaleux de promouvoir ces restrictions honteuses après avoir rendu hommage à la figure de Daphne Caruana Galizia. Comme tous les journalistes d’investigation, comme toutes les organisations de journalistes, comme les 320.000 journalistes représentés par la FEJ en Europe, Daphne défendait l’option d’une protection maximale des lanceurs d’alerte, sans restrictions dissuasives. Car il ne peut y avoir de journalisme d’investigation incisif sans protection intégrale des lanceurs d’alerte.

J’ose espérer que celles et ceux qui voteront une protection des lanceurs d’alerte au rabais auront la décence de quitter l’hémicycle au moment de la minute de silence en hommage à notre chère consoeur.

Elle ne mérite pas cette hypocrisie.

Visite présidentielle d’ Emmanuel Macron au Luxembourg : Quelques dossiers chauds pourraient pimenter le déplacement…

Visite présidentielle d’ Emmanuel Macron au Luxembourg : Quelques dossiers chauds pourraient pimenter le déplacement au Luxembourg. http://www.republicain-lorrain.fr/…/grands-defis-au-grand-d…

L’interview de l’ambassadeur de France en question: http://www.lequotidien.lu/…/ambassadeur-de-france-au-luxem…/

Sur www.luxleaks.fr, regardez les reportages d’Envoyé Spécial sur les méthodes des multinationales et contre les lanceurs d’alertes. Unis, nous sommes le changement !

Partagez au maximum la pétition et tagguez vos amis en commentaire ! Rejoignez les 5 300 signataires: http://ow.ly/gzus30eKDo0

Tiraillements aux services secrets Luxembourgeois! Qui a espionné le procès #Luxleaks ?

sre-840x450Les 2 et 24  janvier, l’ancien député déi Lénk Justin Turpel publiait des billets sur son blog faisant état d’une surveillance du procès LuxLeaks par le Service de renseignement de l’État (SRE). L’affaire a tout de suite provoqué des remous autour de ce département sensible. La première suspicion d’une surveillance du procès LuxLeaks remonte au 25  avril 2016 quand un agent présumé du SRE avait assisté à Luxembourg à une soirée de soutien aux lanceurs d’alerte à l’origine des révélations de ce scandale fiscal.

A lire ici, l’article de Fabien GRASSER http://www.lequotidien.lu/politique-et-societe/tiraillements-aux-services-secrets/

Le double-jeu de Jean-Claude


640_000_j65da« S’il est un qui a fort mal commencé l’année, alors c’est bien Jean-Claude Juncker…

Ce soir, Vincent Giret nous emmène au Luxembourg, à la suite de nouvelles révélations sur ce petit paradis fiscal » sur France Inter à écouter ici: https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito/l-edito-02-janvier-2017

L’article du Guardian en question qui a révélé l’affaire (in english): https://www.theguardian.com/business/2017/jan/01/jean-claude-juncker-blocked-eu-curbs-on-tax-avoidance-cables-show

En français sur Politis et sur Le quotidien.lu

Conférence « Protection des lanceurs d’alerte » – Parlement Européen

Capture d’écran 2016-10-24 à 22.50.23.pngÀ l’invitation du groupe Socialistes & Démocrates du Parlement Européen à Bruxelles, Raphaël a partagé jeudi son expérience de lanceur d’alerte et les protections nécessaires à mettre en place.

Résumé en 2′, voici le message qu’il a délivré : https://youtu.be/alED8obylQE

Une campagne électorale coûte cher

Unknown

« La Politique, messieurs, devrait être une vocation. Je suis sûr qu’elle l’est pour certains d’entre vous. Mais pour le plus grand nombre, elle est un métier. Un métier qui ne rapporte pas aussi vite que beaucoup le souhaiteraient et qui nécessite de grosses mises de fonds. 

Une campagne électorale coûte cher. Mais pour certaines grosses sociétés, c’est un placement amortissable en quatre ans. Et pour peu que le protégé se hisse à la présidence du conseil, alors là, le placement devient inespéré. 

Les financiers d’autrefois achetaient des mines à Djelizer ou à Bazoa. 

Eh bien ceux d’aujourd’hui ont compris qu’il valait mieux régner à Matignon que dans l’Oubangui, et que de fabriquer un député coûtait moins cher que de dédommager un roi nègre. »

Jean Gabin, Le Président (1961), écrit par Michel Audiard

Hypocrisie européenne

« On peut se réjouir du fait que les journalistes fassent leur travail. Le problème est que les gouvernements ne font pas le leur », souligne l’économiste. » (…) l’effort de transparence que les opinions publiques demandent depuis des années« 

« LuxLeaks, Panama Papers : l’hypocrisie européenne », par Thomas Piketty, Le Monde 12/04/2016

Réaction d’Eva JOLY au jugement

eva-joly

Réaction d’Eva JOLY, Vice-Présidente Verts-ALE de la Commission spéciale TAXE et membre de la Commission d’enquête sur les Panama Papers :

 

 

«Je veux saluer le courage et la dignité avec laquelle ces lanceurs d’alerte et journaliste ont abordé ce procès. Leur condamnation est une défaite du bon sens et de l’intérêt général. Pendant que les multinationales manoeuvrent en toute impunité pour optimiser leurs bénéfices,  quand elles ne sont pas carrément hors la loi en évadant le fisc au détriment des contribuables européens, ce sont ceux qui se sont risqués à faire éclater le scandale qui se retrouvent sur le banc des accusés. Leurs révélations ont permis de briser l’omerta sur les pratiques fiscales déloyales des compagnies et des États agissant contre l’intérêt commun des européens. Il est insupportable que des tribunaux européens puissent continuer à invoquer des lois qui portent directement atteinte à la liberté d’expression et au droit à l’information. De l’attitude des pouvoirs publics dépendra de savoir si ce procès est le premier ou le dernier en son genre. »

Voir aussi la vidéo ici avant le jugement

‘We are copying Ireland’

The Davos World Economic Forum 2015...George Osborne, U.K. chanc

‘We are copying Ireland’ – UK’s tax cut to boost FDI

Cutting the UK’s corporation tax rate to 15pc would boost foreign investment there by almost 11pc and reverse any declines suffered as a result of Brexit, a think tank has said.

Chancellor George Osborne has unveiled plans to aggressively cut the country’s corporate tax to less than 15pc to woo businesses deterred by Brexit. That will place it in direct competition with Ireland in terms of foreign direct investment.

It would take Britain close to the 12.5pc corporation tax rate in Ireland, which has been a cornerstone of our economy and helped attract major employers, including Apple, Pfizer and Google.

Read here