Les riches jouent aux gros dons

Rien ne vaut des articles dans la presse anglo-saxonne sur la radinerie supposée de François Pinault et Bernard Arnault pour débloquer des situations inextricables. Il y a quelques jours sortait un chiffre pas vraiment à la gloire de nos milliardaires : malgré des promesses de dons pour la reconstruction de Notre-Dame de plus de 800 millions d’euros, ces derniers n’avaient toujours rien versé, plus de deux mois après l’incendie.

Et on se dirigeait vers une situation où les travaux de consolidation de la cathédrale allaient être uniquement financés par les petits donateurs.

Les « french tycoons » n’ont pas mis un « penny », notait avec malice l’agence américaine AP, une information largement reprise outre-Atlantique.

lesjours.fr/obsessions/mecenes-mecenat/ep2-conventions-partenariat/