«Pressions sur ordonnance» Episode #2 : « Pas de commentaires! »

Découvrez notre mini-série en vidéo jusqu’au 11/01 ! Aujourd’hui, Episode #2: « Pas de commentaires! »

https://youtu.be/teWDwY0dcyk

Partagez avec vos amis et donnez-nous votre commentaire! 😉

Le reportage d’Envoyé Spécial « Dans la peau d’un lanceur d’alerte: la vérité a un prix » en entier: https://youtu.be/zPUMvCw0QvY<<

💥Pour SOUTENIR RAPHAËL, c’est ici : https://www.leetchi.com/c/luxleaks-raphael-halet
▶️ Pour suivre l’histoire incroyable de Raphaël HALET, c’est ici https://www.facebook.com/LuxleaksRaphael/
▶️ La vidéo sur Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCUUfG-PvIcWHHZrlBzDmoOQ
▶️ Nous suivre sur Twitter : https://twitter.com/LuxLeaksRaphael ▶️ Abonnez-vous à notre newsletter pour voir les prochaines vidéos.😉

Publicités

Dans la peau d’un #lanceurd’alerte : reportage de 52 minutes dans #Envoyéspécial

 

Ce film de 52 minutes nous raconte l’histoire d’un homme ordinaire devenu un lanceur d’alerte extraordinaire. Raphaël Halet est l’un des deux français qui a permis de révéler le scandale du Luxleaks, le système fiscal Luxembourgeois permettant à de très grands groupes de payer beaucoup moins d’impôt ( le préjudice pour les états européens se compte en Milliards d’Euros ). Il est poursuivi pour avoir livré à un journaliste d’investigation des documents ultra confidentiels, mais pendant de très longs mois, son histoire est restée un mystère.

Aujourd’hui, dans ce portrait qui ressemble à un film noir, il nous révèle pour la première fois les pressions incroyables auxquelles il a été soumis. Secrets d’état, multinationales, manipulations, rebondissements avec en toile de fond des questions sur le rôle de la justice française, le journaliste Benoit Bringer a eu accès à toutes les pièces du dossier.

Ce document est aussi le symbole du courage de ces anonymes qui sortent du rang pour dénoncer les dérives d’un système quelles qu’en soient les conséquences pour eux. Le parcours de Raphaël Halet démontre également l’absence de protection des lanceurs d’alerte qui doivent assumer tous les risques et se retrouvent souvent sans rien juste parce qu’ils ont voulu défendre l’intérêt général.