Google/Fisc: 2-0

Tiens, du pognon qui s’en va…

“La Cour administrative d’appel de Paris, saisie en juillet 2017 par le ministre des Comptes publics, a confirmé jeudi l’annulation du redressement fiscal de 1,15 milliard d’euros infligé par l’État français à #Google.”

A lire ici: http://www.lequotidien.lu/a-la-une/france-lannulation-du-redressement-fiscal-de-google-confirmee/?fbclid=IwAR1xwhGJ74lukZn5CwQtAPOp6645_v1fZO7r9JCSH0uXOGpyMpzMtHM5F3I329d2400e1d03471-840x450

Publicités

Cour de Cassation: le jour J est arrivé !

Quand un lanceur d’alerte se retrouve devant la justice à la place des entreprises…
L’audience qui fait suite au pourvoi en cassation de Raphaël Halet s’ouvrira ce jeudi 23 novembre 9H00 au Luxembourg.
Comme des dizaines de milliers de soutiens, partagez cet email, relayez nos posts sur Twitter @LuxleaksRaphael et Facebook, faites signer la pétition pour sa relaxe !
Chaque euro compte pour financer le combat judiciaire, rejoignez le clan des donateurs: www.luxleaks.fr ou PayPal
«Du Luxleaks aux Paradise Papers, grâce à des lanceurs d’alerte comme Raphaël Halet, nous ne pouvons pluimg_7917-1s ignorer que l’évasion fiscale, érigée en système, est pratiquée dans l’ombre à échelle industrielle par les multinationales, privant les Etats de milliards d’euros nécessaires au financement des services publics.
Il est intolérable que ces lanceurs d’alerte, qui ont agi en citoyens, soient punis, tandis que les multinationales qui contournent l’impôt, aidées par des cabinets d’audit comme PwC, ne soient jamais inquiétées.
Il est urgent que de vraies mesures soient prises au niveau européen pour protéger les lanceurs d’alerte et pour obliger les entreprises multinationales à une véritable transparence fiscale», déclarent les organisations  de la Plateforme Paradis Fiscaux et Judiciaires. A lire ici